Les manteaux d’hiver- Burda 6289
2 décembre 2020
Fabricville par Fabricville

L’hiver est à nos portes! Même si le doux soleil effleure encore l’horizon, on doit se rendre à l’évidence : on ne pourra pas échapper au froid. Par contre, grâce au froid, nous avons l’occasion de nous vêtir chaudement pour nos belles marches extérieures. Pandémie ou pas, l’air frais et pur est bon pour l’âme, et c’est une raison de plus de savourer chaque minute que nous passons dehors!

Dans cet article, nous allons vous parler de l’importance d’utiliser les bonnes couches textiles pour obtenir un manteau chaud, respirant, hydrofuge, coupe-vent  et, surtout, qui est le plus confortable possible.

La première couche sera composée de nylon. Elle doit d’abord repousser l’eau afin d‘assurer que vous restiez bien au sec, et être respirante pour permettre à l’air de bien circuler à l’intérieur du manteau et éviter une accumulation d’humidité, qui serait provoquée par la transpiration. C’est normal de transpirer, mais si on reste humide, on attrape froid! Cela dit, vous pouvez utiliser un nylon laminé d’une pellicule, mais tâchez de vous assurer qu’elle soit, elle aussi, respirante, sans pour autant laisser l’eau et la neige s’infiltrer. Finalement, elle se doit de couper le vent pour que vous conserviez votre chaleur corporelle, même dans un vent glacial.

La deuxième couche devra isoler votre manteau afin de vous procurer le maximum de chaleur possible. Cette couche doit être isolante, respirante et résistante à l’humidité. Il existe différentes épaisseurs, que vous choisirez selon vos besoins. Cela dit, si vous avez besoin d’un manteau pour faire du sport, il vous faudra une bonne source de chaleur, sans être pour autant trop isolante, car votre corps n’en nécessitera pas autant que pour un manteau où votre corps dépense moins d’énergie et requiert plus de chaleur en étant en position fixe. Par exemple, un manteau de ski nécessitera du Thinsulate 100 grammes environ pour obtenir une chaleur allant jusqu’à -20 degrés Celsius. Par contre, si vous avez besoin d’un manteau très chaud pour effectuer un travail qui demande de rester sur place à l’extérieur, comme les surveillantes et brigadières, vous aurez possiblement besoin d’une doublure Thinsulate de 150 à 200 grammes, qui pourra  vous garder au chaud de -30 à -40 degrés Celsius.

L’avantage du Thinsulate est qu’il est très chaud tout en étant très léger, et ce, grâce à une technologie développée par 3M : une fibre multicouche maintenue en place grâce aux surpiqûres permettant de garder toutes les épaisseurs ensemble. De plus, si vous désirez faire un manteau avec surpiqûre, vous pourrez utiliser les lignes de piqûre de la doublure Thinsulate pour vous guider.

La troisième couche, mais non la moindre, servira comme doublure; elle doit avoir pour effet de couper le vent, d’être respirante et de conserver votre chaleur. Cette couche peut être composée d’un nylon léger ou d’un polyester, comme la doublure. Aussi, nous préférons que la doublure glisse contre nos vêtements, évitant ainsi que les manches de notre chandail se trouvent toutes roulées jusqu’aux coudes quand nous insérons nos bras. On préfère prévenir que cela arrive! Et vous?

Si vous voulez ajouter de la belle fourrure à votre capuchon, lui donnant un style très tendance, il est très important de faire en sorte que le col soit amovible, pour éviter de mettre votre fourrure à la sécheuse.

En combinant ces trois couches, vous aurez à coup sûr un manteau chaud et confortable pour un hiver froid. En étant bien au chaud, vous aurez l’occasion d’aller jouer dehors, de marcher sous une fine tempête de neige ou par une belle soirée étoilée!

 


COMMENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *