Du velours imprimé moi? J.A.M.A.I.S
November 27, 2018
Virginie Bissinger by Virginie Bissinger

Sorry, this entry is only available in French.

For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Pour cette seconde participation à ce blog, il me fallait trouver une pièce automnale. Je suis allée sur le site de Fabricville pour regarder les patrons et mon choix s’est arrêté sur plusieurs options : manteaux, robes, blouses (j’adore les blouses!). Je me suis notée ça (ou plutôt pris des captures d’écran des modèles) et suis allée en magasin pour trouver la PARFAITE COMBINAISON de tissu et patron.

Une fois en magasin, j’ai tout de suite été attirée par ce velours ANGELICA imprimé de style japonais sur fond gris. L’imprimé est superbe, c’est un peu brillant sans être trop clinquant. Je sais bien que le velours est le ”it” de cet automne mais ce n’est tellement pas moi! Alors j’ai passé mon chemin et j’ai été me promener du côté des tissus pour blouses. Il y a tellement de beaux tissus peau de pêche, si doux et avec des imprimés si beaux… J’avais une blouse cache-cœur en tête.
Sans m’en rendre compte, je revenais inlassablement vers ce velours… et à un moment donné j’ai dû me rendre à l’évidence : j’allais me coudre un vêtement avec ce velours (des fois, il ne faut pas lutter, cela ne sert à rien). Nouvelle mission : trouver LE patron. J’ai vu de très belles robes qui auraient été du plus bel effet.
Puis j’ai eu LA révélation : le blouson! C’est la combinaison parfaite…. le vêtement phare et le tissu en vogue! Et enfin la dernière mission : trouver le bon patron de blouson… car il y en a! Je voulais un blouson qui fasse assez chic mais également décontracté. Et j’ai trouvé le bon patron : McCall  M7100.
Un conseil concernant la couture du velours : bien penser au sens du tissu car il y a un sens, même pour du velours non côtelé. On peut ”voir” le sens en passant la main sur le tissu. Cela peut paraître bête mais coupé dans 2 sens différents et ce n’est plus du tout la même chose!
   
C’est la première fois que je cousais un patron McCall et vraiment une très bonne expérience. J’ai aimé les manches raglan et avec ces manches, la possibilité de faire un beau contraste de tissus. Pour ma part, j’ai préféré faire le blouson entier avec le même tissu car, au risque de me répéter, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour celui-ci! Je n’ai fait qu’une modification au patron : j’ai baissé de 2 tailles car je préfère les vêtements plus près du corps (pour les rondes, les vêtements trop amples amplifient l’effet sac de patates). J’ai également décidé de ne pas faire de poches, et je suis contente du résultat.
Coudre ce blouson m’a pris la matinée. Non pas que ce soit compliqué mais il y a beaucoup d’étapes à suivre et cela vaut vraiment le coup de prendre son temps pour arriver à un si beau blouson. Je pense que ce blouson peut être cousu sans souci par quelqu’un d’intermédiaire mais la débutante en serait capable également avec la rigueur nécessaire.
Avec ce blouson, je porte une blouse Burda #6651, c’est le modèle de blouse que j’avais cousu pour ma première participation cet été . Je l’ai faite cette fois-ci en noir, et toujours sans manches c’est très pratique sous ce blouson : ni trop chaud ni trop froid en cette période. J’aime ce contraste de coton et dentelle. Avec
cette blouse, je ne porte pas de bijou, la dentelle fait déjà son show!
J’ai une version manches longues qui attend de passer sous la machine, dans un superbe crêpe bulle vert anis, que je vous montrerai sûrement début d’année prochaine.
    

COMMENTS

1 thought on “Du velours imprimé moi? J.A.M.A.I.S”

  1. Helena Helena says:

    Ce blouson en velours vous va à merveille ! Bravo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *