Infolettre Fabricville – édition tricots confortables
14 novembre 2019
Fabricville par Fabricville

Entre les belles journées ensoleillées de l’automne et le temps des Fêtes se trouve le mois de novembre. Dans cette période de l’année, ma préoccupation principale est de de rester au chaud avec style. Pour arriver, il n’y a rien de mieux que des tricots confortables. Je trouve cela très réconfortant d’être emmitouflée dans un grand pull ou un cardigan doux par une journée d’automne plutôt fraîche.

Cette saison, les tricots évoquent un air de détente et un style décontracté. Il y a beaucoup de textures intéressantes telles que des tricots côtelés, des tricots torsadés et des tricots imprimés. Après avoir fait un survol des magazines de mode, je peux vous confirmer que le confort est la tendance phare de la saison.

Avec la vaste sélection de tricots de Fabricville, vous pourrez coudre votre collection de tricots confortables dans une gamme de silhouettes, de couleurs et de styles en vous inspirant de nos recommandations.

 

 

 

Cette règle est pratique pour mesurer et dessiner des courbes. Je l’utilise principalement lorsque j’ai besoin de redessiner les courbes des fourches arrière quand j’ajuste mes patrons de pantalons. Cette règle est graduée en centimètre d’un côté et en pouces de l’autre côté. La particularité de cette règle est qu’elle est faite de plastique flexible et résistant et donc peut s’adapter à toutes les courbes, même celles qui sont irrégulières. Je la recommande fortement à tous ceux et celle qui font de la modification de patron. C’est un outil bien pratique!

 

Il m’arrive souvent d’utiliser mes doigts ou l’efface au bout d’un crayon de plomb pour guider le tissu sous le pied de ma machine à coudre, ou pour tenir le tissu en place lorsque j’utilise mon fer à vapeur. Je peux vous confirmer que mes doigts ne s’en sont pas toujours sortis indemnes!

 

Cet outil de pressage vous permet de presser des coutures recourbées qui sont parfois difficiles d’accès avec les autres outils de pressage. La mitaine de pressage est recouverte de laine d’un côté et de coton de l’autre. Cet outil peut également être glissé sur l’extrémité d’une planche à manches ou une jeannette pour créer une surface de pressage arrondie pour les têtes de manches. C’est un incontournable dans ma salle de couture !

 

L’automne est la saison où les tissus m’inspirent le plus. À l’honneur sont les riches couleurs, les chauds lainages, les cuirs souples et les doux suèdes. Avec l’arrivée du temps frais, j’ai décidé de me confectionner un tabard, un genre de tunique sans manches que l’on porte par-dessus ses vêtements. Pour ce faire, j’ai choisi le patron Vogue V1569. J’ai été attirée par l’allure à la fois confortable et élégante de ce vêtement sans manche. Porté sur une jupe ou un pantalon, ce vêtement me sera très utile pour me rendre au travail ou pour les sorties du weekend. J’adore son gros col doublé, ses poches au-devant ainsi que les bandes contrastantes. Cette teinte d’orange brûlé est très vivifiante et me rappelle les beaux coloris de nos magnifiques paysages canadiens.

Pour coudre mon tabard, j’ai choisi deux tissus extensibles. Le premier est un lourd tricot pour chandail dans la teinte d’orange (WR410-003). Le second est le suède noir Hamilton (WD102-030) pour les bandes contrastantes. Comme suggéré dans les instructions de couture, j’ai utilisé du ruban adhésif fusible double face (Steam-a-Seam) pour fixer les poches et les bandes contrastantes au moment de l’assemblage. Cette technique m’a évité d’avoir à faufiler les pièces ensemble avant de les coudre à la machine.

Je suis très fière du résultat et je recommanderais ce projet pour les couturières novices avancées. Je n’ai rien modifié du patron original et si jamais je le refais, je crois que ce serait en version courte dans un simili cuir souple rouge (ECM128-002).

 

Pour mon projet de couture en tricot confortable, j’ai voulu jouer avec différentes textures pour rendre ma création plus unique. La dentelle et le tricot donne une combinaison intéressante, et il ne m’était pas venu à l’esprit de l’essayer avant que je ne vois le patron McCall’s 7869. J’aime le fait que ce modèle a un empiècement à volants. Je suis partante pour l’essayer!

Comme nous nous dirigeons vers l’hiver, je suis de plus en plus attirée par les projets de couture impliquant les tricots. Les projets en tricot sont généralement rapides à coudre et assez douillet pour me garder au chaud pendant les mois les plus froids. J’aime que ce patron ait à la fois une silhouette tendance tout en étant de ligne classique. Ce patron m’a aussi paru être facile à transformer en robe.

Le tricot d’hiver (YY773-MAR) est décrit comme un tricot de poids moyen avec un beau drapé. Comme j’ai utilisé ce tissu dans un projet passé avec beaucoup de succès, je savais que c’était le tissu parfait pour ce projet. Le tricot d’hiver est disponible dans de nombreuses couleurs de mode et teintes neutres. J’ai décidé d’utiliser la dentelle pour l’empiècement de la robe. J’ai trouvé que la dentelle Clichy (BB0830CAB) de couleur cabernet s’agençait parfaitement à la teinte bordeaux du tricot d’hiver.

Pour ce projet, j’ai apporté deux modifications au patron. D’abord, j’ai allongé le haut pour en faire une robe. J’ai aussi doublé l’empiècement avant avec le tricot. De cette façon, je peux porter cette robe même par temps froid. Ce modèle est idéal pour les novices avancées et, dans l’ensemble, il est facile à coudre. La seule partie qui demande un peu plus d’attention est l’insertion de l’empiècement avant et arrière. À mon avis, une novice intermédiaire qui cherche à se pousser un peu aimerait ce défi. Je suis très heureuse du résultat final. J’utiliserai peut-être ce patron pour en faire un haut la prochaine fois.

 

Il est temps de s’emmitoufler et d’affronter la saison froide avec douceur. J’ai choisi ce patron (Mc Call’s M6614) car pour moi il est idéal pour l’automne. Un des avantages de ce patron est qu’il offre plusieurs options dont celui d’un chandail simple avec découpes princesse ou d’un sweatshirt à capuche avec ou sans fermeture éclair. L’autre avantage de ce patron est qu’il est unisexe.

Pour mon projet, j’ai choisi le haut simple car j’aime sa coupe semi- ajustée ainsi que ses manches raglan qui sont faciles à coudre. J’ai choisi le tricot pour chandail (WR410-003) en couleur rouille orangé qui représente bien l’automne. Le motif texturé du tricot est superbe et je trouve qu’il se marie bien avec la coupe du patron. J’ai apporté deux modifications au patron. J’ai ajouté de la largeur aux manches et j’ai allongé le chandail d’un pouce. Je recommanderai ce patron à ceux et celles qui ont déjà cousu des manches raglan car les instructions de couture de ce patron manquent de clarté et de précision. J’ai l’intention de réutiliser ce patron pour coudre le sweatshirt à capuche pour moi et mon conjoint à porter lors de nos balades en forêt.

 


COMMENTS

5 réflexions sur « Infolettre Fabricville – édition tricots confortables »

  1. Avatar Louise ratelle dit :

    Lorsque vous mentionnez le bien fait d’un outils pourquoi ne pas le montrer. Car je ne suis pas familière avec les termes et les noms mais si je vois l’article il me sera plus facile de le localiser dans le magasin.

    Merci et continuez….

  2. Avatar kathryn dit :

    I do enjoy the overall ideas presented. thanks.

  3. Avatar Clair MacInnis dit :

    I would appreciate a picture of the products you feature – or at least a link so I can view them.

  4. Avatar Paulette Poulin dit :

    Très intéressant, des produits que je ne connaissais pas. Je passerai au magasin
    Merci

  5. Avatar Susan dit :

    This is great, it gives me ideas with what to do with these beautiful fabric. Plus how to make it.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *